Share

Comment sécuriser les terres en Afrique de l’Ouest ?

La question est au centre d’un atelier de 3 jours qui a débuté ce mardi à l’Université de Conakry.

La trentaine de participants venus du Mali, de France et de la Guinée discute de  la Gouvernance Foncière en Afrique de l’Ouest à travers plusieurs thèmes. Parmi lesquels, les droits des communautés sur le foncier, les menaces pour l’accès aux terres ou encore les acquis et faiblesses des législations actuelles en Afrique sur le foncier.

C’est une initiative de la Convergence Globale des luttes pour la terre, l’eau et les semences paysannes en partenariat avec la FAO et l’Association Guinéenne des Jeunes Universitaires pour l’Environnement.

Mamadou Malhado DIALLO est le Président de l’AJUPE, l’Association des Jeunes Universitaires pour la Protection de l’Environnement.Il estime que l’acquisition des terres est une préoccupation majeure aujourd’hui.

 

1. Son 1 Pdt AJUPE - Son 1 Pdt AJUPE Play

 

Pour gagner la bataille contre l’accaparement des terres en faveur des paysans «victimes» de ces situations, il faut nécessairement des législations fortes doublées d’une « conviction »à travers la conjugaison des efforts.

Massa KONE Coordinateur de la Convergence Globale des luttes pour la terre ; l’eau et les semences paysannes et l’eau CGLTEOA

 

2. Son 2 Président CGLTEOA - Son 2 Président CGLTEOA Play

 

Des propos recueillis par Idiatou CAMARA

Laisser un commentaire