Share

Protection de l’Environnement : Des gestes à éviter

 

Source : Espace pour la Vie Montréal | Ville de Montréal | Mddelcc

Pour une meilleure protection de l’environnement, voici des gestes à ne pas commettre. Une recommandation de la ville de Montréal au Canada.

Ainsi, plusieurs gestes peuvent ne pas être écologiques. En voici cinq qui nuisent à l’environnement… et que vous ne connaissez peut-être pas.

  1. Boire de l’eau à la bouteille 

Ce geste fait peut-être partie de votre quotidien. Mais il peut avoir un important impact environnemental. « Le coût environnemental et économique des eaux embouteillées est considérable », selon le ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec. 8,8 millions de tonnes de plastique seraient jetées dans les mers et les océans de la planète tous les ans, selon le Fonds mondial pour la nature (WWF). Cet amas forme l’un des six continents de plastique qui flottent à la surface des océans. L’un d’eux est grand comme le Québec.

  1. Laver l’entrée du garage à grande eau 

C’est l’un de ces gestes auquel on ne pense pas forcément, mais qui a beaucoup d’impact. Laver l’entrée de votre garage à grande eau consomme beaucoup, beaucoup de liquide. Et probablement plus que vous ne l’imaginez. Selon la Ville de Montréal, nettoyer l’entrée de votre garage avec le boyau d’arrosage consomme… 200 litres d’eau. En se contentant du balai, aucun litre d’eau n’est consommé.

  1. Utiliser la mauvaise tondeuse 

Voici une donnée peut-être plus surprenante que les autres. Votre choix de tondeuse compte, aussi, au moment de repérer les gestes pas écologiques. C’est ce que révèlent les données d’Équiterre, important organisme environnemental du Québec. « Les anciennes tondeuses équipées d’un moteur à deux temps (celles dans lesquelles on doit verser un mélange d’huile et d’essence) émettent en une heure autant d’émissions causant le smog qu’une voiture qui parcourt plus de 320 kilomètres », lit-on sur le site de l’organisation.

  1. Acheter sans regarder

En matière d’environnement, la provenance de l’alimentation compte. Car plus vos aliments viennent de loin, plus ils ont voyagé. En avion, en camion… Des trajets qui, bien souvent, consomment du pétrole et émettent des gaz à effet de serre.

  1. Prendre un bain 

Plutôt douche, ou plutôt bain ? L’un est beaucoup plus écologique que l’autre. Et c’est la douche. Le bain consomme beaucoup plus d’eau. C’est logique, et les chiffres le prouvent. Quand vous prenez votre bain, vous consommez, en moyenne, 160 litres d’eau. Pour une douche de cinq à sept minutes, c’est 85 à 100 litres d’eau, et 137 si cette douche dure huit minutes, selon les données de l’Espace pour la vie de Montréal.

Laisser un commentaire