Share

Protection de la nature : la filière nationale des professionnels du bois reboise à kindia

Dans le cadre des activités marquant le mois de la forêt Guinéenne, la filière nationale des professionnels du bois a procédé au reboisement de la forêt de kouradji dans le district de segueya à une quinzaine de kilomètres de kindia ainsi que du très attirant « voile de la mariée » dans la région du même nom, ce samedi.

Plusieurs hectares ont été reboisés à l’occasion en présence du Ministre d’Etat Ministre de l’Environnement des Eaux et Forêts, Oye GUILAVOGUI.

Les délégués des antennes de l’ensemble du pays évoluant dans le secteur du bois, acteurs de la société civile et populations se sont fortement mobilisés pour l’occasion.

C’est par une marche sur une distance de près de 2 kilomètres allant de la place des martyrs au buffet de la gare que la journée a débutée. Une manière pour ces acteurs d’attirer l’attention des dirigeants mais aussi de la population sur la nécessité pour chaque citoyen d’œuvrer à la préservation du patrimoine forestier du pays.

La journée s’est ensuite poursuivie par le reboisement proprement dit sur les sites de la forêt classée de kourati et du « voile de la mariée » à une quinzaine de kilomètres de kindia ville.

Là également c’est une foule nombreuse qui attendait les invités de la filière bois.

Dans la séquence des allocutions marquant la cérémonie de lancement des activités de reboisement, il est tout d’abord revenu au Président de l’organisation Ansoumane CAMARA de s’adresser à l’assistance.

Il rappellera ainsi les débuts de la filière, une histoire qui remonte à 2014 ainsi que de ces objectifs qui s’inscrivent en droite ligne de la préservation de la protection de la nature.

Depuis, et fidèle à sa mission, l’organisation a menée des activités de reboisement dans le cadre de la restauration du couvert végétal. Par exemple en 2015, 152 hectares selon lui ont été reboisés sur l’ensemble du territoire national. Cette année, le même exercice se fera sur 186 hectares cette fois, avec le concours des autorités et des acteurs du secteur. Il a par ailleurs, regretté la faible implication des communautés dans la protection de la nature et l’exploitation minière et l’urbanisation galopante des villes qui empiètent négativement sur le patrimoine forestier déjà dégradé par les actions anthropiques de l’homme.

Prenant la parole le Secrétaire Général du Ministère du Tourisme et de l’hôtellerie Alpha Amadou SYLLA dira qu’il y’a une quarantaine d’années le pays disposait de près de 14 millions d’hectares de forêts dense, mais aujourd’hui il n’en reste pas plus d’un million. Toute chose qui a laissé plus d’un inquiet. Une situation qui ne va pas en faveur du développement du tourisme durable ambitionné par son département.

Chaque année 150 milles kilomètres carré de forêts disparaissent chaque année dans le monde à cause des actions de l’homme, dont l’agriculture, l’élevage, ‘exploitation minière notamment.

Au nom du Ministre en charge des forêts, le Directeur National le Colonel Layali CAMARA a rappelé l’importance des forêts dans nos vies. Il dira en substance, que les forêts constituent un habitat idéal pour la biodiversité et une source incontournable pour d’air pur et de fabrication des produits pharmaceutiques.

La cérémonie a pris par la mise en terre des plants et la visite du très attirant «voile de la mariée ».

Idiatou CAMARA  à kindia pour www.radioenvironnementgn.com

Laisser un commentaire