Share

Journée Mondiale de la Liberté de la Presse 2017

 En Guinée, l’évènement a été marqué par plusieurs activités dont une conférence de presse du Syndicat Libre des Journalistes de Guinée et une rencontre des journalistes avec le Ministre de la Communication à la Bluezone de Kaloum.

Les journalistes à travers le monde ont célébré ce 03 mai la journée internationale de la liberté de la presse. En Guinée le Ministre de la Communication Rachid N’DIAYE a rappelé les efforts fournis par les autorités ces dernières années pour consacrer la liberté de la presse en Guinée, et par la même occasion, fait remarquer que « le journaliste n’a pas que des droits mais qu’il a également des devoirs ».

Le classement annuel de Reporters Sans Frontières note que la Guinée gagne des points cette année. Notre pays occupe la 101 ème place comparée à l’année dernière où elle occupait la 108 ème place sur les 180 pays classés. Ces dernières années, des améliorations qu’en a l’exercice de la liberté de la presse sont enregistrées dans le pays.

On peut remarquer les « libertés de ton » dans la tenue des débats sur des radios privées et publiques, en témoignent aussi le fait qu’aujourd’hui aucun journaliste n’est en prison.

Si cela est à relever, il ne faut cependant pas oublier que l’un des défis aujourd’hui de la presse Guinéenne est la nécessité de formation et de remise en question des professionnels des médias notamment sur les Technologies de l’information et de la communication et l’indépendance des médias, cela dans un monde de plus en plus confronté à la tentation et la difficulté d’accès aux sources d’information.

En ce jour spécial, une pensée aux familles de nos confrères Mamadou Koula DIALLO tué au siège de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée UFDG et Chérif DIALLO porté disparu depuis près de 2 ans.

  Agou SOUMAH

 

Laisser un commentaire