Share

Insalubrité à Conakry les ordures tuent !

8 morts et plusieurs blessés dont certains dans un état grave, tel est le bilan de l’éboulement de la décharge de la minière communément appelée « combos » ce 22 Août à Dars-es-salam dans la commune de ratoma.

Pour le rappel des faits, c’est vers 10 heures ce mardi que les habitants situés en bas de la décharge ont été surpris par l’éboulement d’une partie de la montagne d’ordures, conséquence de la forte pluie enregistrée depuis la veille.

Bilan 8 personnes tuées et plusieurs blessées à ce jour pris en charge par les autorités du pays. Sur place, la douleur et la consternation se lisaient sur tous les visages et  la colère aussi.

Interrogés ils pensent que l’Etat a été défaillant sur cet autre dossier. Plus loin, des sources affirment qu’au temps du Général Lansana CONTE ces populations ont été dédommagées et devaient donc quitter la zone, mais rien n’en est encore.

Pour consoler les victimes, le chef de l’Etat, le président Alpha CONDE, le chef de file de l’opposition  Cellou Dalein DIALLO ou encore le Gouverneur de la ville de Conakry Maturin BANGOURA ont compati à la douleur des victimes.

En attendant, l’inquiétude grandit chez les populations de Conakry, quand on regarde les tonnes d’ordures qui jonchent les rues empêchant même par endroit la circulation. Il y’a également l’agression du littoral sans occulter l’occupation anarchique du domaine public maritime dans la capitale et ses environs.

Les questions qui circulent sur toutes les lèvres aujourd’hui, sont  de savoir qui a permis à ces habitants de construire sur ces lieux à risque ? Pourquoi on attend toujours de jouer aux pompiers dans ce pays ? Et plus grave, même si les auteurs de crimes sont identifiés, rien ne garantit qu’ils soient punis.

Aux dernières nouvelles le bilan est de 9 morts. Il faut également retenir que le chef de l’État au chevet des blessés ce mercredi, a promis de prendre des mesures après la fin de l’hivernage pour éviter de tels drames à l’avenir.

 

 

Laisser un commentaire