Share

Gouvernance foncière : Vers la mise en place d’une plate-forme multi-acteurs en Guinée

Les problèmes fonciers en Guinée sont tels qu’il urge l’implication de la société civile pour faire bouger les choses.

C’est en tous cas, ce vers quoi s’engagent des acteurs de la société civile Guinéenne sous la coupole d’ACORD GUINEE avec l’appui technique et financier du Fonds des Nations Unies en Guinée FAO.

Ladite organisation en gestation,  se fixe plusieurs missions, dont la « contribution  à la conception et à l’élaboration des politiques foncières, la sensibilisation et la contribution à la diffusion des directives volontaires  et les textes juridiques et la facilitation, l’articulation de la dimension nationale et locale dans la mise en œuvre des politiques et lois foncières en Guinée… ».

Elle regroupera l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion du foncier. Il s’agit des départements de l’agriculture, de l’aménagement de la ville, de l’environnement, mais aussi des institutions comme l’Assemblée Nationale, le Conseil Economique et Social, le secteur privé, la société civile et les médias.

Au finish, il s’agit pour les initiateurs, de relever les défis liés à la gouvernance foncière en Guinée.

Parmi ces objectifs ambitieux, figurent la création d’une synergie d’action entre les acteurs clés pour une meilleure gouvernance foncière en Guinée, la vulgarisation et la diffusion des textes juridiques et règlementaires portant sur le foncier, assurer le rôle de veille citoyen et d’alerte précoce, le renforcement des capacités des acteurs et l’appui au dialogue entre l’Etat et les communautés selon Macky BAH Coordinateur d’ACORD GUINEE.

Il est au micro de Idiatou CAMARA

1. SON MACKY FONCIER - SON MACKY FONCIER Play

 

 

Laisser un commentaire