Share

Eau potable : la France débloque 30 millions d’euros pour l’amélioration de la desserte à Conakry

Pour améliorer la desserte en eau dans la ville de Conakry notamment les communes de ratoma et de matoto en haute banlieue de la capitale, la France à travers l’Agence Française de Développement AFD, a mis à la disposition de la Guinée un montant de 30 millions d’euros.

La signature de la convention a eu lieu hier lundi au Ministère de l’Economie et des Finances, entre la Ministre Maladho KABA et l’Ambassadeur de France en Guinée.

Dans son allocution de circonstance, la Cheffe du département de l’Economie et des Finances, a fait remarquer que « Selon la dernière enquête MICS de 2016, 82,4% de la population guinéenne a accès à l’eau potable et 53,4% à l’assainissement. Des taux, certes appréciables, mais encore loin de l’universalité de l’accès à ces deux fondamentaux pour tous voulu par les Objectifs de Développements Durables (ODD). En effet, ces taux cachent des disparités importantes, car en milieu rural, 65% de la population a accès à une eau potable contre 90% de la population en milieu urbain. En termes d’assainissement, 32% de guinéens vivant en milieu urbain ont accès à un assainissement contre 11% pour ceux vivant en milieu rural. C’est ainsi que l’ODD 6 en corrélation avec le secteur de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement veut « garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau…. ». 

Maladho KABA a aussi rappelé que c’est un financement qui contribuera à la mise en œuvre de priorités nationales définies de commun accord avec les bailleurs de fonds lors de la table ronde sur le secteur de l’eau en 2016. Ce qui a permis précise-t-elle, de mettre en place un Programme national d’investissement du secteur de l’eau à l’horizon 2022.

Il faut mentionner que les populations fondent l’espoir que cette signature de convention puisse aider à résoudre, du moins en partie la pénurie d’eau dans ces communes depuis plusieurs années.

 

Laisser un commentaire