Share

Eau au le Partenariat National de l’Eau échange avec le Partenariat Régional de l’Eau à Conakry

S’enquérir de l’état d’avancement des activités réalisées sur le terrain dans la cadre de la gestion intégrée et durable des ressources en eau et accompagner le PNEGUI dans la mise en œuvre de son plan d’action opérationnel, tels sont entre autres objectifs de la visite du bureau Afrique de l’Ouest du Partenariat Ouest Africain de l’Eau GWP-AO qui séjourne à Conakry.

Ce lundi, les hôtes du PNE GUI ont été reçus par la Ministre de l’Environnement, des Eaux et Forêts Assiatou BALDE, celui de l’Energie et de l’Hydraulique Cheick TALIBE sylla, le point focal du fonds vert climat et le Directeur Général du Fonds de l’Hydraulique Mamady DIANE.

Idiatou CAMARA 

Au Ministère de l’Environnement des Eaux et Forêts,  les échanges ont porté sur les missions du Partenariat, des activités prévues dans le plan d’action élaboré par celui-ci et de l’accompagnement du département pour la poursuite des missions que se fixent l’organisation.

Sur ces missions justement, le Président du PNE GUI Elhadj Mamadou Alpha HANN dira que le Partenariat Mondial de l’Eau est un réseau qui compte aujourd’hui près de 3000 organisations à travers le monde, 86 partenariats de l’eau dont 13 en Afrique de l’Ouest.

Faire la promotion de la GIRE gestion intégrée des ressources en eau à travers ses principes qui sont notamment, la participation de l’ensemble des acteurs impliqués dans la gestion de la ressource et la prise en compte de l’aspect économique de l’eau et le fait que c’est une denrée finissable contrairement à ce que pensent certains.

Prenant la parole le Président du Partenariat Régionale M.MAIGA a félicité la nouvelle équipe du Partenariat National de l’Eau de Guinée pour le dynamisme enclenché et rappeler la position stratégique du pays avec ses immenses ressources en eau avant de solliciter l’appui technique, administratif et politique du Gouvernement Guinéen à travers le Ministère de l’Environnement dans la gestion intégrée et durable des ressources en eau.

C’est une Ministre de l’Environnement visiblement intéressée et à la fois préoccupée par la problématique de la gestion des ressources en eau qui s’est exprimée à l’occasion.

Assiatou BALDE dira que « la Guinée a une responsabilité historique dans la protection des ressources eau pour ne pas mettre en péril tous ceux qui vivent à partir de ces ressources».

Elle a pour  terminer rassuré le PNEGUI de son soutien technique et administratif car, poursuit-elle, la problématique de la GIRE nous interpelle tous.

Au Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique, le Secrétaire Exécutif du Partenariat Régional de l’Eau Armand HOUHANYE a félicité et remercié le Ministre Cheick Talibé SYLLA pour l’accompagnement du PNEGU depuis sa mise en place.

Il a aussi salué l’élaboration récente par la Guinée d’une politique Nationale de l’Eau.

Quant au Ministre Talibé SYLLA, il a insisté sur la nécessité pour les pays de l’Afrique de l’Ouest de prendre en compte la position stratégique de la Guinée avec ses 1162 cours d’eau répertoriés, 14 bassins fluviaux et 7 bassins internationaux ce qui fait d’elle le « château d’eau de l’Afrique de l’Ouest ». Poursuivant son intervention, le chef du département en charge de l’Hydraulique, a demandé à ce que tous se mobilisent pour dit-il, sauver le massif du fouta djallon et le fleuve Niger qui prend sa source en Guinée et qui arrose plusieurs pays de la sous-région et même au-delà, ceci pour ne pas laisser à la postérité des dunes aux sables aux générations futures a t-il conclut.

 

Laisser un commentaire