Share

Culture : l’Italie célébrée à travers une journée à Conakry

Exif_JPEG_420

L’évènement Conakry capitale mondiale du livre se poursuit avec des activités culturelles dans le pays. Ce vendredi c’était au tour de l’Italie d’être célébrée après plusieurs autres pays comme le Mali, la Russie et le Sénégal.

Exif_JPEG_420

Présentation d’ouvrages d’écrivains Italiens, interventions et présentation d’une pièce théâtrale sur le racisme et l’immigration ont ponctué la dite célébration dans une salle du Ministère des Affaires étrangères remplie de diplomates, d’écrivains, mais aussi d’étudiants Italiens et Guinéens .

Idiatou CAMARA

Il est tout d’abord revenu au Commissaire Général de Conakry capitale mondiale du livre de se réjouir de la tenue de cette journée qui, pour lui favorise l’échange interculturelle entre nos deux pays. Sansy KABA DIAKITE en a profité pour présenter les activités du CCML pour les prochains mois. A propos, ce mois de janvier dira-t-il sera consacré à la distribution de livres dans des écoles et d’inaugurations de point de lecture dans les communes de Conakry. En février, se tiendra sous les auspices du célèbre caricaturiste Youssouf Ben Oscar, le salon de la bande dessinée, en mars le commissariat Général accompagnera les célébrations de la journée de la francophonie le 20 mars et le mois de la femme.

Enfin poursuit –il le salon du livre de paris de tiendra en avril et ensuite, Conakry remettra le flambeau à Athènes la capitale Grecque, prochaine ville et capitale mondiale du livre après le lancement des 72 heures du livre à Conakry.

A sa suite le Président de l’association des écrivains de Guinée l’ancien Ministre Lamine Kapi CAMARA de se féliciter des acquis du CCML, avant de solliciter un échange entre écrivains des deux pays. Dans les interventions, celui qui aura été l’artisan de cette activité le Guinéen Adramet BARRY Président des Guinéens d’Italie a souhaité que ses compatriotes s’approprient cette activité, qui est une occasion de faire connaitre notre pays et cela est désormais un acquis, car aujourd’hui dit-il on ne confond plus notre pays à la Guinée Bissau, à la Nouvelle Guinée ou encore la Guinée Equatoriale fin de citation.

Il est ensuite revenu aux écrivains Italiens de se relayer pour présenter leurs œuvres consacrées entre autres à la lutte contre le racisme, et aux échanges interculturels. Franscesca, une des présentatrices dira que des ouvrages d’écrivains Guinéens notamment Thierno Monenembo sont aujourd’hui enseignés dans des lycées d’Italie et sont traduits en Italien.

Exif_JPEG_420

Pape un Sénégalais vivant en Italie depuis 34 ans dira que des préjugés sont faits concernant  l’Italie qui est un pays hospitalier selon lui.

Pour terminer cette journée, des étudiants venus d’Italie en collaboration avec des jeunes Guinéens ont égayé le public en interprétant la chanson ‘’Conakry’’ du légendaire Sory Kandia KOUYATE avant de présenter une pièce de théâtre sur l’immigration clandestine, le racisme et le métissage entre les deux peuples désormais partis pour se connaitre et partager leurs richesses culturelles.

Laisser un commentaire