Share

Ce 22 mars l’humanité célèbre la journée mondiale de l’eau

Pourquoi gaspiller de l’eau? est le thème de cette année

Dans le monde en dépit des efforts fournis par les Etats et les partenaires intervenant dans le secteur de l’eau, la planète compte au moins 1,8 milliard de personnes dans le monde n’ayant pas encore accès à l’eau potable. Les plus nombreux vivent dans les pays en développement comme la Guinée.

Egalement, 80% des eaux usées résultant des activités humaines sont déversées dans les rivières ou la mer sans aucune action de dépollution. Ce qui démontre s’il est encore besoin que l’humanité a besoin d’eau.

A l’occasion de cette journée les politiques devraient converger vers la nécessité de fournir en quantité et en qualité la ressource vitale aux populations.

 

L’eau est au cœur du développement durable. L’eau pourtant contribue inévitablement à la réduction de la pauvreté, à la croissance économique et à la sauvegarde de l’environnement. Pour plus d’un l’eau est indispensable à la vie sur terre. De la nourriture à la sécurité énergétique jusqu’à à la santé humaine et environnementale, l’eau contribue à l’amélioration du bien-être social et à une croissance équitable et garantit les moyens de subsistance de milliards d’individus.

 

Cette année, l’accent est mis sur   les eaux usées notamment les différents moyens de les réduire et les réutiliser. Selon les statistiques pas moins de 80% des eaux usées provenant des lieux d’habitation, des villes, des usines et de l’agriculture sont rejetées dans la nature, polluant l’environnement et appauvrissant les sols.

D’où la nécessité d’améliorer la collecte, le traitement et la réutilisation des eaux usées pour un développement durable. Dans le même temps, il serait également souhaitable dans une perspective durable de réduire la quantité d’eaux usées que nous produisons afin de protéger l’environnement et nos ressources en eau.

Ainsi on parviendrait à atteindre l’objectif de développement durable n°6 qui est de

« Garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau ».

Aussi l’exploitation des eaux usées représente une véritable opportunité en raison de l’abondance de cette ressource. Traitées de manière sûre, les eaux usées représentent une source durable en eau, en énergie, en nutriments et autres matériaux récupérables.

En Guinée cette journée de célébration intervient dans un contexte de pénurie d’eau où on voit encore des femmes avec des bidons d’eau à des heures tardives de la nuit à la recherche d’eau potable. Pourtant le pays est considéré comme étant le château d’eau de l’Afrique de l’Ouest avec 1062 cours d’eau cours d’eau et doté d’une pluviométrie abondante comparé à plusieurs autres pays de la sous-région.

Certains quartiers sont desservis 2 à  3 fois la semaine, d’autres pas du tout. On a vu plusieurs fois des femmes empêcher la circulation pour attirer l’attention des autorités sur la crise d’eau dans des quartiers de la banlieue de la capitale. A cela il faut ajouter la mauvaise qualité de l’eau servie dans les robinets.

Du côté de la SEG, l’on parle de la rareté de moyens financiers pour construire de nouvelles installations puisqu’aux dires de la Directrice de Communication la population de Conakry a augmenté et les installations sont restées les mêmes donc insuffisantes.

1 Comment on this Post

  1. Hi buddy is see you are not making money on you website. You can earn a
    lot using one simple method, search on youtube:
    how to make money online reselling seoclerks

    Répondre

Laisser un commentaire