Share

Burkina Faso : la Banque mondiale appuie le secteur de l’eau et de l’assainissement

Source : https://www.wakatsera.com/burkina-faso-la-banque-mondiale-finance-lamelioration-des-services-deau-et-dassainissement

Au FASO, la Banque mondiale vient a d’approuver un financement en faveur du pays d’un montant de 206,7 millions d’euros (assorti de 34,8 millions de droits de tirage spéciaux) alloué par l’Association internationale de développement (IDA).

Un montant qui devrait permettre au pays d’améliorer l’accès, la pérennité et l’efficacité des services d’eau et d’assainissement en milieu urbain et rural.

Il permettra notamment à la compagnie nationale de l’eau et de l’assainissement de prendre des engagements de fourniture de services améliorés et d’en rendre compte.

Le Programme d’amélioration des services d’eau et d’assainissement, qui relève d’un financement axé sur les résultats, bénéficiera respectivement à plus d’1,1 million et 1,3 million d’habitants dans les zones urbaines et rurales.

« Grâce à son concept innovant, ce programme va mobiliser des financements privés en direction du secteur de l’eau et de l’assainissement en recourant à des incitations destinées à améliorer et pérenniser les services, y compris sur le plan opérationnel et de l’entretien des infrastructures, de la récupération des coûts et du renforcement du capital humain », a affirmé Cheick Kanté, Responsable des opérations de la Banque Mondiale pour le Burkina Faso.

Il appuiera les efforts du pays en matière d’obligation de performance, puisque son financement est lié à la concrétisation d’un certain nombre d’indicateurs de résultats. Le recours à ce type d’instrument de financement permettra par ailleurs de renforcer les procédures et les systèmes nationaux, puisqu’il s’appuie sur les dispositifs fiduciaires et de gestion environnementale et sociale du pays. Enfin, le programme facilitera la coordination avec les autres partenaires de développement.

Les autorités du Burkina Faso se disent déterminés à assurer un accès universel et équitable à des services d’eau et d’assainissement adaptés, reposant sur une gestion efficace des ressources en eau afin de favoriser un développement durable du « pays des hommes intègres ».

Pour rappel, le Programme d’amélioration des services d’eau et d’assainissement au Burkina Faso repose sur des stratégies nationales ambitieuses, dont le Plan national de développement économique et social (PNDES) conçu pour relever les défis de l’assainissement, de l’approvisionnement en eau et de la gestion des ressources en eau, dans l’optique de réaliser l’Objectif de développement durable numéro 6  à l’horizon 2030, qui appelle à un accès universel, équitable et abordable à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène.

 

 

Laisser un commentaire