Share

Bénin : 519 milliards FCFA pour l’approvisionnement en eau potable

Le gouvernement béninois prévoit d’injecter une somme de 519 milliards de Francs CFA en 04 ans dans le sous-secteur de l’eau, ceci, afin de rendre l’eau potable accessible à tous les Béninois d’ici à 2021. Cette annonce a été faite par Jean-Claude Houssou, ministre béninois de l’énergie, de l’eau et des mines, à la faveur des assises de validation du plan directeur horizon 2021 du sous-secteur d’approvisionnement en eau potable du milieu rural (PDAEP-MR 2021).Source : beninmondeinfos.com

 

D’ici à 2021, presque tous les béninois auront accès à l’eau potable. Telle est l’ambition du régime du « nouveau départ », à en croire le ministre de l’énergie, de l’eau et des mines, Jean-Claude Houssou, qui s’est exprimé à la faveur des assises de validation du plan directeur horizon 2021 du sous-secteur d’approvisionnement en eau potable en milieu rural (PDAEP-MR 2021).

Pour atteindre cet objectif, le ministre Jean-Claude Houssou, a annoncé que le gouvernement a prévu injecter « 519 milliards FCFA » au titre du Programme d’action du gouvernement (PAG 2016-2021). Cela se fera à travers la réalisation de trois projets phares qui vont assurer un accès universel à l’eau potable à toutes les populations béninoises à l’horizon 2021. Il s’agit des projets de modernisation et le développement de l’exploitation responsable des ressources hydrauliques déjà disponibles, de fourniture de l’accès à l’eau potable à l’ensemble de la population rurale et semi urbaine et le développement des capacités de production et enfin de distribution en milieu urbain et péri urbain.

Afin que les populations des zones rurales aient un accès facile à l’eau potable, Jean-Claude Houssou, a déclaré qu’une agence nationale d’approvisionnement en eau en milieu rural a été créée par décret présidentiel, et le lancement officiel des activités de cette agence est prévu pour le mois de juillet 2017.

Aux dires du ministre de l’énergie, de l’eau et des mines, relever les défis du sous-secteur eau, permettra au Bénin d’atteindre les ambitions énumérées au point 06 des Objectifs du développement durable (ODD), ceci,  près de 09 ans avant 2030, délai d’expiration des ODDs, selon les nations unies.

Signalons que les villes les plus touchées au Bénin, en matière de pénuries d’eau potable, sont majoritairement celles du Centre et du Nord.

Laisser un commentaire