Share

Après le foutah les chenilles séjournent désormais dans la cité des agrumes Kindia

Après Tougué où les dégâts sont énormes,  ces petites bêtes qui détruisent tout sur leur passage, sont désormais les « hôtes indésirables » des  paysans de la région de Kindia.

Depuis près d’un mois la région administrative de kindia selon le chef service régional de la protection des végétaux et denrées stockés, la végétation et les animaux souffrent de la présence de ces bêtes nuisibles. Selon Mohamed 54 CAMARA, aucune culture n’est épargnée, fruits, légumes, riz, fonio, mais sont détruits, ce, de Forécariah à télémele.

Aujourd’hui la situation est difficile à maitriser sur le terrain avec les insecticides insuffisants et surtout inefficaces. Pour tenter de venir à bout de ces bêtes, des solutions « traditionnelles » sont envisagées. C’est ainsi que le savon noir est utilisé par les paysans. Dans cette même lancée, des produits chimiques sont attendus par le service National de protection des végétaux pour venir à bout de ces chenilles que visiblement rien n’arrête.

Selon la cellule régionale de protection des végétaux, la situation est difficile à gérer à cause des moyens limités. En attendant que la situation soit véritablement maitrisée les paysans de la région de Kindia n’ont que leurs yeux pour pleurer quand on sait la dangerosité mais surtout la capacité de nuisance de ces bêtes nuisibles.

Récemment à Tougué, ces petits herbivores féroces avaient complètement envahis les cultures. De plus, les animaux domestiques comme les chèvres ont péri après avoir brouté des herbes sur lesquelles les chenilles se sont posées.

Par Mohamed Lamine SOUMAH MLS

Laisser un commentaire